Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Agacé par les interruptions du RER A, un homme avait brûlé des sièges

05 juillet 2019 à 13h55 Par Virgil Bauchaud
Crédit photo : Wikipédia

Énervé par les perturbations, un jeune homme vient d’être condamné pour avoir brûlé plusieurs sièges du RER A. En avril, il avait loupé un TP en raison d’une interruption de trafic.

Rames bondées, retard, chaleur… Les transports mettent parfois les nerfs à rude épreuve. Et c’est une affaire peu banale qui a été jugée ce jeudi en Seine-et-Marne. Cette d’un étudiant de 23 ans, accusé d’avoir brûlé des sièges du RER A. Il avait été arrêté le 11 avril dernier à Torcy, juste après avoir provoqué deux départs de feu dans une rame. Des faits qu’il avait déjà commis quelques jours plus tôt, à Chessy.

Ce Francilien ne supportait plus les perturbations. Il affirme avoir loupé un TP à cause d’une interruption de trafic dans le secteur de Saint-Maur, début avril. Le tribunal correctionnel de Meaux a condamné le jeune homme à six mois de prison avec sursis, ainsi qu’une injonction de soins psychologiques. De son côté, la RATP lui réclame plus de 21.000€ pour les dégâts causés.