Agression au couteau à Claye-Souilly : le pronostic vital du second vendeur n’est plus engagé

VOLTAGE
Le centre commercial Les Sentiers de Claye-Souilly avait été évacué après l'agression au couteau.
Crédit: CC0

12 juillet 2021 à 10h50 par Lucas Pierre

La procureure de Meaux a annoncé dimanche que le pronostic vital du second vendeur agressé au couteau ce samedi 11 juillet à Claye-Souilly, n'est plus engagé. La garde à vue du suspect de 62 ans a été prolongée. Une enquête pour « homicide volontaire et tentative d'homicide volontaire » a été ouverte.

Une bonne nouvelle dans cette histoire dramatique. Après la violente agression au couteau de deux vendeurs d’un magasin Bouygues Télécom du centre commercial de Claye-Souilly, la procureure de Meaux, Laureline Peyrefitte, a annoncé ce dimanche soir que le pronostic vital du second vendeur n’est plus engagé. Il avait été hospitalisé en état d’urgence absolue ce samedi 10 juillet. La procureure a également annoncé la prolongation de la garde à vue du suspect arrêté.

L’homme, âgé de 62 ans, a poignardé les deux vendeurs après un différend commercial. L’une des deux victimes, âgée de 18 ans, n’a pas survécu à ses blessures. Le suspect, lui, avait été arrêté peu de temps après l’agression par un policier de la Brigade de recherche et d’intervention (BRI) et par un agent pénitentiaire, tous les deux hors service. Une enquête a été ouverte pour « homicide volontaire et tentative d’homicide volontaire ».

I