Attentat du Louvre en 2017 : le terroriste devant les juges jusqu’à jeudi

VOLTAGE
Le verdict est prévu pour ce jeudi 24 juin.
Crédit: CC0

21 juin 2021 à 8h54 par Lucas Pierre

L'Egyptien qui avait attaqué à l'aide de deux machettes une patrouille de militaires de l'opération sentinelle au Louvre, en 2017, est jugé à compté de ce lundi 21 juin devant la cour d'assises spéciale de Paris. Deux militaires avaient été blessés.

Ce lundi 21 juin marque l’ouverture du procès d’un Egyptien devant la cour d’assises spéciale de Paris. Abdalla El Hamahmi, 33 ans, est jugé à partir d’aujourd’hui et jusqu’à jeudi pour « tentative d’assassinat terroriste sur personnes dépositaires de l’autorité publique » et « association de malfaiteurs terroriste criminelle ».


En 2017, le trentenaire avait attaqué quatre militaires en patrouille dans le cadre de l’opération Sentinelle au Carrousel du Louvre. Au cri d’« Allah Akbar », il avait blessé deux militaires, à l'aide de deux machettes, avant d’être lui-même grièvement blessé par un tir de riposte.


Alerter « le monde occidental »


Lors des différents interrogatoires, Abdalla El Hamahmi affirme avoir agi seul. L’Etat islamique n’a, en effet, pas revendiqué l’attentat. Mais les enquêteurs ont tout de même retrouvé des déclarations proches de l’organisation terroriste sur le compte Twitter du prévenu.


Lui, explique vouloir alerter « le monde occidental » sur la situation en Syrie, où des enfants meurent chaque jour. Les quatre militaires agressés sont parties civiles dans le procès. Verdict le jeudi 24 juin.