Info locale

Attentats du 13 novembre : deux suspects de la cellule djihadiste franco-belge mis en examen à Paris

07 décembre 2018 à 09h41 Par Gianni CASTILLO
Crédit photo : Pixabay

Les deux hommes détenus en Belgique pour les attentats du 22 mars 2016 à Bruxelles, sont soupçonnés d’avoir participé aux attentats de Paris. Ils ont été remis à la France afin d’être présentés à un juge d’instruction.

Les deux membres djihadistes âgés de 25 et 34 ans ont été inculpés en Belgique à 20 ans de prison. Mercredi, ils passaient devant un juge d’instruction à Paris afin d’être mis en examen pour "association de malfaiteurs terroristes criminelle". Ce ne sont pas les seules charges puisqu’ils sont aussi accusés de "fabrication, transport, détention en bande organisée d'engins explosifs en relation avec une entreprise terroriste" et de "complicité d'assassinats en bande organisée et en relation avec une entreprise terroriste".

L’ADN du plus jeune a été retrouvé dans plusieurs planques, destinées aux attentats de la capitale. L’autre, est soupçonné d’avoir été en relation constante avec la cellule djihadiste franco-belge et l’enquête prouve qu’il a participé à la préparation de ces attaques.