Bouchons en Île-de-France : mardi et jeudi, pires journées de la semaine

VOLTAGE
Le vendredi connaît une forte hausse du trafic depuis l'allègement des restrictions sanitaires.
Crédit: Thomas SAMSON / AFP

21 juin 2021 à 10h22 par Lucas Pierre

Les journées du mardi et du jeudi seraient, en moyenne, les pires de la semaine pour circuler en voiture sur les routes franciliennes. La situation revient à l'avant crise sanitaire de la Covid-19, avec une particularité pour la journée du vendredi.

Il y a des jours où il est bon de ne pas prendre la voiture pour aller au travail. C’est en tout cas ce que décrit un article du journal Le Parisien, ce lundi 21 juin. Après avoir analysé les données de Sytadin, le quotidien conclu que le mardi et le jeudi sont les deux pires journées de la semaine en termes de bouchons.


Concrètement, le mardi matin, ce sont 319 kilomètres de bouchons, en moyenne, qui sont enregistrés par Sytadin, 253 kilomètres le soir. Une situation similaire à 2019, avant la crise sanitaire. Le jeudi se place en deuxième place de la pire journée de la semaine pour la circulation sur les routes franciliennes avec 264 kilomètres de bouchons le matin et 242 le soir.


Le trafic en forte hausse le vendredi


L’autre information relevée par Le Parisien dans ses analyses, c’est la particularité de la journée du vendredi. Les heures de pointe du matin sont les moins embouteillées de toute la semaine. Alors est-il bon d’opter pour la voiture ce jour-là ? Pas forcément. Depuis l’allègement des restrictions sanitaires liées à la Covid-19 en France, on remarque que les Franciliens sont de plus en plus nombreux à vouloir quitter la région le temps d’un week-end. Résultat, le vendredi soir fait partie des moments de la semaine les plus bouchés sur les routes avec 329 kilomètres en moyenne. C’est 40 kilomètres de plus qu’avant la crise sanitaire.