Des cris de singe pendant Hongrie-France ? L’UEFA ouvre une enquête

VOLTAGE
Plusieurs sources affirment avoir entendu des cris de singe à la Puskas Arena.
Crédit: FRANCK FIFE / POOL / AFP

21 juin 2021 à 6h31 par Virgil Bauchaud

L'UEFA a ouvert une enquête après le match Hongrie-France du samedi 19 juin. Plusieurs photographes présents dans le stade hongrois assurent avoir entendu des cris de singe en provenance des tribunes. L'enquête va aussi s'attarder sur des faits supposés d'homophobie lors d'une autre rencontre.

Il y avait bien longtemps qu’un stade de foot n’avait pas été aussi plein. Samedi après-midi dans la chaleur de Budapest, les Bleus ont été tenus en échec 1-1 contre la Hongrie devant 60 000 spectateurs. Deux jours après la rencontre, ce n’est pas le nul, mais l’ambiance dans les tribunes de la Puskas Arena qui attire l’attention.

Ce dimanche, l’UEFA décidé d’ouvrir une enquête pour des soupçons de cris racistes. Des photographes affirment, en effet, avoir entendu des cris de singe. Ils auraient surtout été proférés lorsque certains Français touchaient le ballon, comme Pogba et Kanté.

Et l’enquête de l’instance ne compte pas s’arrêter là. Elle vise aussi une possible banderole homophobe déployée dans le stade hongrois, cette fois lors de Hongrie-Portugal. Un inspecteur éthique et disciplinaire a été nommé pour faire la lumière sur cette affaire. À contrario, le maire de Munich a demandé le déploiement de couleurs LGBTQ+ dans l’Allianz Arena pour le match de mercredi entre l’Allemagne et… la Hongrie.