Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Deux morts après une prise d’otage dans une entreprise de Domont

18 décembre 2020 à 10h43 Par Mikaël Livret
Un mari déjà condamné pour des violences conjugales a tué son épouse avant de se suicider.
Crédit photo : Common Wikimedia

Victime d’un féminicide, la femme du tireur aurait déjà été victime de violences conjugales à au moins trois reprises. Des mesures d’éloignements avaient par ailleurs été prononcées à l’encontre du mari violent.

Tragique issue jeudi soir dans le Val d’Oise. Un homme a tué sa femme avant de se donner la mort. Il avait aussi blessé deux salariés de son entreprise de Domont. Le GIGN avait été dépêché sur place.

Dominique G., s'est retranché vers 18 heures dans le dépôt de son entreprise. Agé de 58 ans et déjà connu pour des faits de violences conjugales, il a retenu sa femme, Cécile P., 44 ans, en otage pendant plus de 3 heures.

Il a tué son épouse avant de retourner l’arme contre lui. Deux employés de son entreprise ont par ailleurs été blessés. Un par balle à la cuisse, le second par des éclats.

Le couple, avait trois filles en bas âge et était en instance de divorce depuis deux ans. Selon Le Parisien, le mari avait été condamné à trois reprises pour violences conjugales, avec des mesures d'éloignement.

Le GIGN a tenté d'établir un contact avec le preneur d'otage, sans succès. « Un robot a été envoyé en repérage, permettant de découvrir les corps sans vie de la femme et de son ex-conjoint », précise le parquet dans un communiqué.