Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Grève : des dépôts de bus bloqués en Île-de-France

10 décembre 2019 à 10h23 Par Mikaël Livret
Pour le deuxième jour de suite, des agents grévistes ont bloqué la sortie des bus RATP dans 7 dépôts en Île-de-France.
Crédit photo : Common Wikimédia

Sept dépôts de bus RATP sur 25 ont été bloqués par plusieurs groupes de grévistes, dont des enseignants et des étudiants ce mardi matin, en île-de-France. Les forces de l’ordre ont fait évacuer les lieux avant 9 heures.

La circulation des bus RATP affectée. Au 6e jour d’une grève partie pour durer, plusieurs groupe de grévistes de la RATP ont bloqué au moins 7 dépôts de bus ce mardi 10 décembre. Des enseignants grévistes et des étudiants ont également rejoint le mouvement.

Parmi les dépôts de bus RATP bloqués ce mardi matin figuraient celui de Pleyel à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), le dépôt de Malakoff (Hauts-de-Seine), tout comme celui de Vitry-sur-Seine (Val-de-Marne). La fréquence des bus a été réduite. La RATP prévoyait 1 bus sur 2 en circulation mais après les blocages, c’était plus 1 véhicules sur quatre. À 9 heures, les forces de l’ordre avaient libéré l’ensemble des points de blocages, précise la Préfecture de Police de Paris.

"La semaine est morte"

Lundi déjà les forces de l'ordre étaient intervenues pour laisser circuler les bus dans la capitale et en petite couronne. Non sans mal pour les machinistes au travail, pris à partie par certains de leurs collègues grévistes à la sortie du dépôt.

La situation ne devrait pas s'arranger puisque la poursuite de la grève a été votée au moins jusqu'à mercredi, parfois jusqu'à vendredi. "La semaine est morte", a résumé Thierry Babec, de l'Unsa RATP, premier syndicat de la régie, dans Le Parisien.