Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Rédaction

IDF/ Inondations : Le point à 9H

02 juin 2016 à 13h14 Par Rédaction

La région capitale subit de plein fouet les conséquences des intempéries de ces dernières heures et jours. Nombreuses sont les inondations chez nous. Routes, champs et habitations inondées, trafic rails perturbé : l’Ile-de-France se retrouve les pieds dans l’eau.

A l'image du Loiret, la Seine-et-Marne est en alerte rouge depuis mercredi matin. 9 autres départements sont toujours sous étroite surveillance, dont l’Essonne depuis ce jeudi matin, mais aussi l’Indre, l'Indre-et-Loire et le Cher ont rejoint le Loir-et-Cher, la Meuse, la Meurthe-et-Moselle et la Moselle.

Ile-de-France, où en sommes nous ?

La Seine-et-Marne est donc l’autre département sinistré en France. Le département de l’Est Francilien a été placée en vigilance rouge inondation en raison du risque de crue majeure du Loing, un affluent de la Seine. Le niveau maximum des eaux devrait être atteint dans la journée à Episy, là où le Loing se jette dans la Seine. Un peu plus au sud, la ville de Nemours a évacué plus de 3 000 personnes hier. L’eau est montée à 4,63m la nuit dernière, au pic de crue. Le Loing se retire doucement depuis dans la commune sinistrée. Encore plus au sud, une femme de 86 ans a été retrouvée morte dans sa maison inondée à Souppes sur Loing. Pour le moment rien n’indique que sa mort soit liée à la montée des eaux. Une enquête est ouverte.

3 600 foyers n'ont plus d'électricité en Seine-et-Marne le long du Loing, entre Nemours et Souppes-sur-Loing. D’autres coupures signalées aussi dans le secteur de Crécy la Chapelle où 1 800 personnes ont été évacuées mercredi.

La préfecture a mis en place une cellule d'information joignable au 01.64.71.77.79. Treize sites ont par ailleurs été ouverts dans le département pour accueillir les sinistrés.

A Paris la Seine monte de plus en plus. À 8h, au pont d’Austerlitz le niveau atteignait 4,83m et pourrait atteindre les 5,6m, ce qui reste bien inférieur aux niveaux constatés (au-delà des 8 mètres) lors de la dernière "crue du siècle" de 1910. Le niveau de la Seine est directement lié a celui du Loing. Une partie des berges sont fermées à la circulation dans l’Ouest de Paris notamment la voie Georges Pompidou des Tuileries au Pont Morland, d’Ouest en Est. Le souterrain de Paris Bercy (Accès A4-Paris centre) est fermé dans les deux sens. Paris où une cellule de crise est mise en place depuis mardi. Et la Seine devrait continuer à monter encore pendant 24H. Si le niveau du fleuve dépasse les 5 mètres, la SNCF envisage de suspendre le trafic du RER C dans Paris intra-Muros.

Ailleurs en région parisienne, l’Essonne reste touchée côté Sud, Centre et Est. La ville de Longjumeau va évacuée ce matin près de 2 000 habitants face à la montée des eaux (on signale 1,2m dans le centre). Suite aux pluies le Nord Est francilien n’est pas en reste.

Des intempéries qui perturbent aussi le trafic des transports en commun dans le Val d’Oise où ce jeudi matin un arbre est tombée sur les voies perturbant le trafic sur la ligne K des Transilien tout comme au sud la N où ici le trafic est à l’arrêt et va le rester jusqu’à lundi entre Paris et Versailles-Chantier. Un mur menace de s’effondrer sur les voies à Meudon (92). Une centaine de mètres de chaussées s’est soulevée après la rupture d’une canalisation dûe aux intempéries.

Les Yvelines sont aussi concernées par cette météo, dans la ville de Rambouillet, où les habitants ont les pieds dans l’eau, tout comme dans la zone industrielle d’Epône.

Sur la route, la pagaille en banlieue parisienne

Des dizaines de routes départementales sont coupées en Ile de France. Les grands axes qui desservent Paris commencent aussi à prendre l’eau : La N118 Paris notamment avec la circulation qui ne se fait que sur une voie au niveau de Bièvres ? Sur l’A15 Paris à Argenteuil, la voie lente est neutralisée, endommagées par les intempéries, l’ex N20 est fermée en direction de la province (entre Massy et Ballainvilliers). Le sens vers Paris est rouvert temporairement. Et puis le point noir dans les Yvelines où l’A10 province reste coupée après le péage de St Arnoult pour une durée encore indéterminée.