Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Rédaction

IDF/ Pollution : L'air dans le RER et le métro est bien pire qu'en surface

22 septembre 2016 à 11h29 Par Rédaction

En attendant la journée sans voiture dimanche à Paris, du nouveau sur la qualité de l'air dans la région. Celui que nous respirons dans les transports en commun est moins bon qu'à l'extérieur. Les taux de particules y sont presque 4 fois supérieur qu'en surface. C'est ce que révèle un bilan de la fédération des associations agréées de surveillance de la qualité de l'air.

L’air en sous sol aux heures de pointes devient vite irrespirable. Selon des experts qui ont mesuré les quantités de particules sur les quais de plusieurs stations de RER ou de métro en Ile de France, le taux peut monter jusqu’à 300 microgrammes par mètre cube, alors qu’à titre de comparaison en surface, AirParif déclenche une alerte lorsque les 80 microgrammes sont atteints.

À l’origine de la pollution dans les transports, principalement l’air extérieur ventilé dans les couloirs, les travaux en cours, ou encore le freinage des trains qui envoie des poussières de carbone dans l'air.

Pour limiter au maximum son exposition, AirParif vient de lancer une application "ItinerAIR" qui permet de visualiser en temps réel le taux de pollution via la géolocalisation, mais aussi sur son propre parcours.