Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Ils agressent deux policiers et lâchent un pitbull

25 janvier 2018 à 09h31 Par Mikaël Livret
Crédit photo : Commons wikimedia

L’interpellation a mal tournée dans la cité des Tarterêts, à Corbeille-Essonne (Essonne) mercredi. Deux policiers ont été violements agressés alors qu’ils tentaient d’interpeller un jeune homme. Les parents du fuyard s’en sont mêlés, frappant les policiers.

L’issue aurait pu être bien plus dramatique. Il était aux alentours de 16h ce mercredi quand un équipage de la brigade anti criminalité prend en chasse un jeune homme de 27 ans, qui détale à la vue des fonctionnaires. La course poursuite dans la cité sensible des Tarterêts, à Corbeille-Essonne (Essonne) continue dans l’un des tours où le jeune homme pense trouver refuge. Arrivés dans les étages, les deux policiers tombent sur la famille du jeune homme. Les parents, deux sexagénaires, ouvrent alors la porte de leur appartement, et « se jettent sur les policiers pour les empêcher de l’interpeller ».

Le voisin s’en mêle et lâche son pitbull

Les policiers tentent, tant bien que mal, de contenir la pluie de coups qui s’abat sur eux. C’est à ce moment qu’un jeune voisin ouvre sa porte et lâche son pitbull sur les deux agents. L’un des fonctionnaires parvient à maintenir l’animal à distance mais pendant ce temps là, les parents du jeune fuyard « tentent d’embarquer l’autre policier dans leur appartement. Son collègue a réussi à caler sa jambe dans l’encadrement de la porte pour les empêcher de l’enfermer », détaille une source proche de l’enquête. « Il se sont tellement acharnés sur la porte que trois gonds ont sauté », précise la même source.

L’un des deux fonctionnaires de la BAC souffre d'une entorse grave de la cheville et du genou, l’autre a pris plusieurs coups à la tête. Ils se sont vus prescrire respectivement 30 et 21 jours d’incapacité totale de travail (ITT). Après l’intervention de renforts, cinq personnes ont été interpellées, dont les deux parents et un jeune de 15 ans, et placées en garde à vue au commissariat de Corbeil-Essonnes.