Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Ils voulaient faire exploser un immeuble à Paris : vers un procès aux assises

11 novembre 2020 à 15h40 Par Maud Tambellini
Crédit photo : Imprim écran twitter @Groovision

Le parquet national antiterroriste a requis un procès aux assises contre trois hommes qui voulaient faire exploser un immeuble à Paris. Des bonbonnes de gaz avaient été retrouvées en 2017 au rez-de-chaussée d’un immeuble du 16ème.

Imaginez rentrer tard d’une soirée et tomber sur des bonbonnes de gaz au rez-de-chaussée de votre immeuble. Dans la nuit du 29 au 30 septembre 2017, un habitant d’un immeuble du 16èmearrondissement de Paris appelle la police. Il vient de découvrir quatre bonbonnes de gaz surmontés d’un dispositif de mise à feu électrique par téléphone, autour desquels beaucoup d’essence a été versée.

Une enquête est rapidement ouverte alors et l’ADN d’un homme fiché S est retrouvé sur les bonbonnes. Il s’agit d’Aymen B., 31 ans, né à Paris. Deux complices sont arrêtés dans la foulée, notamment son cousin. L’enquête a aussi permis d’établir que trois appels ont été passés au dispositif téléphonique placé sur les bonbonnes, mais sans heureusement déclencher une explosion.

En revanche on ne sait toujours pas pourquoi cet immeuble a été visé. Le parquet national antiterroriste a en tout cas requis que les trois hommes soient jugés devant une cour d’assises spéciale pour « tentative d’assassinat » et de « destruction de bien », en relation avec une entreprise terroriste, et « association de malfaiteurs terroriste criminelle ».