Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Musique

James Arthur collabore avec Rudimental sur un single plein de confidences !

04 juillet 2017 à 15h45 Par Rédaction

C'est un single frais entre house et dancehall qui sent bon l'été, mais qui évoque le passé douloureux de James Arthur.

Le célèbre groupe britannique Rudimental a fait appel à l’une des plus belles voix anglaises du moment. Celle du chanteur James Arthur, qui a récemment repris le tube de Shontelle « Impossible » ou encore interprété la douce balade « Say You Won’t Let Go » dont on ne se lasse pas. Sur le titre « Sun Comes Up », Rudimental et James Arthur allient house et dancehall, le tout pour un bouquet de sensibilité, d’émotion et de festivité. Le combo parfait pour un tube de l’été frais et ambiançant !

La chanson fait aussi passer un message fort d’espoir. Si à l’origine le titre « Sun Comes Up » raconte les lendemains difficiles d’une rupture douloureuse, le chanteur James Arthur y a perçu un tout autre message, plus positif. « Quand James a entendu la chanson pour la première fois, il nous a dit que cela lui avait fait prendre conscience que malgré les épreuves de la vie et les périodes difficiles, quand le soleil se lève, c’est tout simplement une nouveau jour qui commence, c’est une nouvelle chance qui s’offre à toi », a expliqué Kesi Dryden, le batteur du groupe Rudimental, à nos confrères du DailyStar.

En effet, James Arthur, le grand gagnant de la saison 9 (2012) du télé-crochet The X Factor en Angleterre, n’a jamais caché avoir longuement souffert de dépression et d’autres maladies mentales. Une période de sa vie qu’il évoque notamment sans tabou dans son dernier album Back From The Edge sorti en 2016. Mais en chantant « J’ai ri jusqu’à en pleurer et j’ai couru jusqu’à ce que mes pieds ne puissent plus courir. Et je me suis assis jusqu’à ce que mes poumons brûlent et que je me sente vivant. Je me suis assis jusqu’à ne plus entendre de mots. Et soudain, le soleil s’est levé et j’ai senti l’amour m’inonder de bonheur (…) », fini donc les orages, les gros nuages et la pluie, le soleil brille de nouveau alors il est temps pour James Arthur, et pour nous tous, de profiter de l’été au son de « Sun Comes Up » !