Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Insolite

Johnny Depp confie avoir initié sa fille à la drogue à 13 ans

09 juillet 2020 à 15h39 Par A.L.
Johnny Depp a donné de la drogue à sa fille à l'âge de 13 ans.
Crédit photo : Capture d'écran Instagram © Lily-Rose Depp

Lily-Rose Depp, la fille de Vanessa Paradis et Johnny Depp, a testé pour la première fois de la drogue à l'âge de 13 ans. C'est son père, le célèbre acteur, qui a raconté les faits lors de son procès au tribunal ce mardi 7 juillet.

Trois ans et demi après leur divorce, Amber Heard et Johnny Depp mènent toujours une guerre sans merci. Les ex-tourtereaux s'étaient en effet rencontrés en 2011 sur le tournage du film Rhum Express, avant de commencer à se fréquenter en 2012, puis finir par se marier en 2015. Un peu plus d’un an plus tard, l’actrice avait alors demandé le divorce pour "différends irréconciliables", affirmant par la suite que, le 21 mai 2016, Johnny Depp l’avait violentée en lui jetant au visage son téléphone avant de l’attraper violement par les cheveux. Néanmoins, le comédien a toujours et continue de nier les faits, allant même jusqu’à accuser à son tour Amber Heard de violences conjugales. Aujourd'hui, leur discorde est loin d'être terminée. L'acteur américain est en plein procès contre la jeune femme devant la cour de justice royale de Londres. 

"Je savais que la marijuana que j'avais était digne de confiance"

En effet, pour pouvoir se défendre au mieux dans cette affaire, Johnny Depp s'est confié au juge sur plusieurs aspects de sa vie personnelle. La star de Pirates des Caraïbes a aussi évoqué ses addictions reprochées par Amber Heard, allant même jusqu'à confier avoir à l'époque initié sa fille Lily-Rose, née de son union avec Vanessa Paradis, à la drogue, et ce, dès l’âge de 13 ans, comme le rapporte Page Six. "Je lui ai dit que le jour où elle se sentait prête et qu'elle voulait essayer, je voulais qu'elle vienne me voir. Je ne voulais pas que sa première expérience soit avec des gens qu'elle ne connaissait pas et auxquels elle ne faisait pas confiance", a expliqué l’acteur de 57 ans en accord avec la mère de la jeune fille. "Je savais que la marijuana que j'avais moi-même, que je fumais moi-même, était digne de confiance et de bonne qualité", a poursuivi l'interprète de Jack Sparrow indiquant qu'il lui en avait donc donné à cet âge-là.  

Voir cette publication sur Instagram

Hello everyone... filming something for you now... gimme a minute

Une publication partagée par Johnny Depp (@johnnydepp) le

Selon l'acteur, il s'agissait d'un acte de "parent responsable" pour qu'elle se sente "en sécurité" avec la drogue, et ce, dès le début de son adolescence. Voilà qui a le mérite d'être sincère !