Info locale

La traque des fraudeurs s’intensifie dans les transports en Île-de-France

28 mai 2019 à 09h40 Par Mikaël Livret
Crédit photo : RER B

Le nombre de PV a augmenté de 15 % depuis 2016 sur les réseaux RATP et SNCF. Le taux de recouvrement des amendes est aussi en hausse.

C’est l’un des objectifs de la région Île-de-France. Depuis plusieurs années, la traque des resquilleurs dans les transports en commun francilien s’est intensifiée. La sécurité des portiques a été modifiée et le nombre de patrouilles et de contrôle intensifié. Les résultats sont là.

Le nombre de PV a augmenté de 15 % depuis 2016. La RATP a ainsi dressé 1,6 million de PV l’an dernier, soit 33M d’euros encaissés, tandis que la SNCF en a établi 556.000, percevant 10 millions d’euros  Désormais, un fraudeur sur 2 paie son amende. Le taux de recouvrement de la SNCF est passé de 38,5 % à 50 %, tout comme celui de la RATP qui s’établit lui aussi à près de 50 %.

Il reste encore une marge de progression selon la présidente de la région Valérie Pécresse. «C’est une grosse amélioration, mais cela reste insuffisant quand on sait que le taux de recouvrement est de 80 % pour les automobilistes», déclare la présidente LR de la région, Valérie Pécresse dans Le Figaro. « Elle réclame depuis 3 ans de pouvoir accéder à l’adresse des resquilleurs pour leur envoyer le PV à la maison ».