Le variant Delta progresse partout en Île-de-France

VOLTAGE
Début juillet, près d'un cas sur deux était un cas du variant Delta en �}le-de-France.
Crédit: CCO

6 juillet 2021 à 8h00 par Mikaël Livret

Des données multipliées par 15 en un mois seulement. Le variant Delta se propage à vitesse grand V dans toute l'�}le-de-France et concerne désormais un cas dépisté sur deux.

Une personne infectée peut en contaminer six ou sept ! Apparu en Inde il y a quelques semaines, et jugé plus contagieux que les autres, le variant Delta est devenu majoritaire dans certains départements franciliens, selon les tests réalisés dans la région.

D’après les chiffres de l’outil Géodes de Santé publique France (2 juillet), le plus touché est celui des Hauts-de-Seine avec 69,2% des tests positifs criblés. Paris se place en deuxième position avec 57,1%, la Seine-et-Marne complète ce trio avec 51% des tests positifs à cette souche. La moyenne dans la région est de 52,4%, toujours selon Géodes. Elle était de 3,5% au début du mois de juin.

"Le boom à l’hôpital apparaît souvent 15 jours à 3 semaines après"  

Selon les autorités sanitaires, sans gestes barrières, ni vaccination, une personne infectée peut en contaminer six ou sept, contre deux pour la souche originelle.

"Le boom à l’hôpital apparaît souvent 15 jours à 3 semaines après le pic des contaminations", précise sur France 3 IDF Benjamin Davido, infectiologue à l’hôpital de Garches, dans les Hauts-de-Seine, confiant par ailleurs avoir au moins "un à deux" patient(s) atteint(s) du variant Delta dans son service.

 

I