Je veux aider

Les épiceries solidaires : "une aide alimentaire qui n’en a pas l’air"

02 décembre 2019 à 00h30 Par Iris Mazzacurati
Les épiceries solidaires, "une aide alimentaire qui n’en a pas l’air"
Crédit photo : Pixabay

Les épiceries solidaires permettent à leurs bénéficiaires en situation de fragilité économique d’acheter, parfois 90% moins chers, une offre alimentaire diversifiée et de qualité.

En apparence, elles ont tout de la superette de quartier : Il y a de tout, des produits variés, frais et de qualité… Sauf qu’ici, les denrées sont proposées entre 10% et 30% de leur prix…

Quand on sait qu’1 français sur 4 n’arrive pas boucler ses fins de mois et que plus de 4 millions disposent d’à peine 2 euros par jours pour s’alimenter…Les 370 épiceries solidaires du territoire prouvent tous les jours leur nécessité auprès de leurs 154 000 bénéficiaires.

Et parce qu’elle repose sur l’achat et pas le don, ces épiceries permettent de recréer de l’estime de soi, du lien social, et renvoyer les allocataires dans la vie réelle.

Qui peut en bénéficier ? Toute personne en situation de fragilité économique, orientée par les travailleurs sociaux des mairies.

Elles auront une durée d’accès limitée et chacune d’entre elle aura droit à un accompagnement pour mener à bien le projet personnel qu’elle s’engage à réaliser durant son temps d’accès.

Les épiceries solidaires ont été créées en 2000 par Guilaume Bapst qui se définit lui-même comme un « rebel positif : critiquer le système, oui, mais il faut surtout apporter des solutions… » Dont acte.

Retrouvez toutes les vidéos et informations concernant Les épiceries solidaires sur Shamengo.com

Retrouvez cette séquence en podcast