Musique

Lewis Capaldi : son moment très embarrassant en présence de deux stars mondiales !

13 juin 2019 à 10h25 Par Aurélie Amcn
Crédit photo : Lewis Capaldi

On pourrait faire un feuilleton des folles aventures de Lewis Capaldi. Aujourd’hui, le chanteur écossais raconte le moment le plus embarrassant de sa vie vécu en présence de deux stars mondiale.

Lewis Capaldi est le nouveau phénomène pop rock. Son premier album Divinely Uninspired to a Hellish Extent porté par le tube Someone You Loved s’est vendu à plus d’un million d’exemplaires dans le monde et a atteint la première place des charts au Royaume-Uni. Cependant, en plus de nous bercer avec sa jolie voix, le chanteur écossais de 22 ans est également un sacré comique. Sur les réseaux sociaux et dans les médias, il adore raconter ses mésaventures aux internautes et fait preuve de beaucoup de dérision. Une fois n’est donc pas coutume, ce grand bavard a révélé l’un des moments les plus embarrassants de sa vie.

Les faits se sont déroulés dans un club huppé de Los Angeles où Lewis Capaldi a rejoint d’autres célébrités britanniques. « Niall Horan venait de faire un concert à L.A et moi et mon pianiste avons été invités à sa soirée. Quand nous sommes arrivés, Sam Smith et Diplo étaient présents (…). On a commencé à discuter et je me suis dit : ‘’C’est ma tournée !’’. Une partie de moi était persuadée que c’était open-bar, mais ça ne l’était pas », commence-t-il par raconter dans un entretien relayé par The Scottish Sun. Les choses se corsent donc assez rapidement…

Le jeune homme poursuit : « J’ai commandé des shots pour tout le monde et j’ai pensé qu’ils penseraient que je suis un mec cool. J’ai pris la facture et elle était aux alentours de 200 dollars. À ce moment, je ne pouvais pas me le permettre. Mais j'ai donné ma carte à la serveuse, et je tremblais. Elle passe ma carte dans la machine et elle me dit ‘’paiement refusé’’. J’avais Sam Smith et Niall Horan debout juste derrière moi ! ».

Lewis Capaldi doit alors trouver une solution pour se sortir de cette situation. Il se tourne donc vers son pianiste et le supplie de sortir sa carte bancaire. « Je n’ai jamais eu aussi peur de toute ma vie ! C’était vraiment très embarrassant. Sa carte a fonctionné, et je crois que je lui dois toujours cet argent aujourd’hui ! », confie-t-il pour conclure.