Info locale

Paris : le frotteur du métro ciblait les adolescentes aux heures de pointe

11 février 2019 à 09h35 Par Mikaël Livret
Crédit photo : Wikipédia

Un homme de 30 ans comparaît ce lundi devant le tribunal correctionnel de Paris.

Il agissait aux heures de pointe. Il est accusé d’avoir agressé sexuellement au moins cinq mineures dans le métro parisien. Cet homme de 30 ans, cuisinier d’origine bengladaise, avait ses habitudes pour frapper. Il empruntait la ligne 5 du métro entre Place de République et la Gare de l’Est à chaque fois aux mêmes heures, entre 8 heure et 8 heures 30. Ce sont ses habitudes d’ailleurs qui l’ont perdu.

Après avoir agressé plusieurs jeunes mineures entre juillet et décembre dernier, il a été interpellé en janvier sur les indications de sa dernière victime qui a pu le décrire aux forces de l’ordre.

Une affaire qui fait écho à la hausse des agressions dans le métro entre 2016 et 2017. Selon les derniers chiffres connus, les appels au numéro d’urgence 3117 ont notamment augmenté de 120 % pour des «atteintes à caractère sexuel». 90% des Franciliennes interrogées ont déjà subi des faits de harcèlement dans les transports, voire d’agression.