Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Paris : un SDF empoche le pactole après une photo volée dans le métro

22 mars 2021 à 09h37 Par Mikaël Livret
Un sans-abri parisien a assigné le magazine Paris Match en justice.
Crédit photo : SofiLayla

Un sans-abri de 48 ans a assigné Paris Match en justice. Le tribunal a condamné le magazine à verser plusieurs milliers d’euros au titre du préjudice subi.

Tu veux ma photo ? Un SDF vient d’empocher 40 000 euros après la parution d’une photo volée dans Paris Match.

Starlette ou un SDF, le traitement doit être le même

Ce sans-abri parisien de 48 ans a assigné le magazine en justice. Son visage illustrait, sans son accord, un article consacré aux consommateurs de crack du métro, paru en janvier 2018.

Dans son jugement, la première chambre civile du tribunal de Nanterre (Hauts-de-Seine) rappelle à l’ordre le magazine : « chacun dispose, quelles que soient sa notoriété, sa fortune, ses fonctions présentes ou à venir, du droit au respect de sa vie privée et jouit sur son image d'un droit exclusif lui permettant de s'opposer à sa fixation (...) sans autorisation préalable ».