Info locale

Pollution : 60% des véhicules interdits de circuler en Île-de-France

23 juillet 2019 à 09h46 Par Mikaël Livret
Crédit photo : Common Wikimédia

En raison du pic de pollution à l’ozone, la préfecture de police de Paris a mis en place la circulation différenciée ce mardi 23 juillet. Les véhicules avec une vignette Crit’Air 3, 4 et 5 devront rester au garage dans un périmètre à l’intérieur de l’A86.

4,7 millions de véhicules immatriculés en Île-de-France serait concernés. La qualité de l’air s’est fortement dégradée ce mardi, selon Airprif. Un pic de pollution à l’ozone qui pourrait perdurer jusqu’en fin de semaine.

La préfecture de police de Paris a décidé de mettre en place la circulation différenciée. Seuls les véhicules Crit’Air 0 à 2 ont le droit de rouler dans un périmètre compris à l'intérieur de l'A86. Par ailleurs, la vitesse maximale autorisée est réduite de 20 km/h sur tous les grands axes : 

- à 110 km/h sur les portions d’autoroutes normalement limitées à 130 km/h.
- à 90 km/h sur les portions d’autoroutes et de voies rapides normalement limitées à 110 km/h.
- à 70 km/h sur les portions d’autoroutes et de voies rapides normalement limitées à 90 km/h, ainsi que sur les routes nationales et départementales limitées à 80 km/h ou à 90 km/h.

Pour ceux qui ne peuvent pas se déplacer avec leur voiture personnelle, Île-de-France Mobilité a dégainé le forfait anti pollution à 3,8€ la journée. Il est, pour l’instant, mis en place, jusqu’au jeudi 25 juillet.