Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Rédaction

Pourrez-vous encore rouler dans Paris dans un mois ?

01 juin 2017 à 14h34 Par Rédaction

Dans un mois, 340.000 automobilistes franciliens supplémentaires ne pourront plus rouler en journée, et en semaine, dans Paris intra-Muros. Après les véhicules de plus de 20 ans, les voitures diesels immatriculées avant le 1er janvier 2001 seront concernés le 1er juillet. Elle sont facilement reconnaissables à leur vignette Crit'Air 5.

Après les voitures de plus de 20 ans, les diesels de plus de 17 ans seront bientôt interdites dans Paris en semaine. Dans un mois tout juste, à partir du 1er juillet, tous les véhicules au gazole immatriculés avant le 1er janvier 2001 n’auront plus le droit de circuler dans la capitale entre 8 et 20 heures, du lundi au vendredi.

Concrètement, ce sont ceux immatriculés avant 2001, facilement identifiables désormais puisque leur pare brise est orné d’une pastille Crit’Air numéro 5 (les voitures diesel Euro 2, immatriculées entre les 1er janvier 1997 et le 31 décembre 2000 inclus).

De nouveaux panneaux fleurissent

Ils indiquent les restrictions de circulation et les différentes pastilles autorisées. Depuis quelques semaines sont ainsi installés aux entrées de Paris ces panneaux de signalisation nouvelle génération. La municipalité a d'ailleurs lancé une campagne d'information à destination des automobilistes pour préparer l'entrée en vigueur de cette nouvelle interdiction.

 

Les contrevenants n’échapperont pas à l’amende

Désormais, les franciliens propriétaires d’une voiture de plus de 17 ans qui roulent dans Paris en semaine risquent une amende de 68 euros et l’immobilisation de la voiture. Attention, les propriétaires des autres véhicules soumis aux pastilles de 1 à 4 ne sont pas pour autant exemptés d’amende s’ils ne l'affichent pas sur leur pare-brise. Le tarif est le même, 68 euros, mais en revanche, ils pourront continuer de circuler. Les pastilles Crit’Air doivent surtout servir à réguler le trafic des véhicules les plus polluants en cas de pic de pollution.

Même les bus RATP doivent être équipés..

Votre véhicule est peut-être concerné. 340.000 voitures, pour la plupart des best-sellers de la fin des années 90, sont concernées en Ile-de-France par cette nouvelle interdiction. En tête des modèles interdits le 1er juillet prochain, la première génération de monospace Renault Scénic, la Renault Clio, la Peugeot 406 ou encore les Renault Laguna et Volkswagen Golf.