Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Prison ferme pour une main aux fesses dans les Yvelines

06 juin 2018 à 10h39 Par Mikaël Livret
Crédit photo : Pxhere

Un déséquilibré a été condamné à 3 mois de prison ferme par le tribunal correctionnel de Versailles pour avoir mis une main aux fesses à une jeune femme dans un train. Il s’était échappé d’un hôpital psychiatrique un mois plus tôt.


Un déséquilibré aux mains baladeuses. En avril dernier, c’est jour de grève à la SNCF. Le train est plein à craquer. Une jeune francilienne, obligée de rester debout, sent d’abord une main lui caresser la cuisse. Elle proteste et demande à un homme assis près d’elle d’arrêter. En vain.

Il faudra l’intervention d’un autre voyageur pour stopper les attouchements. Mais l’agresseur de 23 ans n’en reste pas là. Une fois sortie de la rame, à Rambouillet, il en profite pour lui mettre la main aux fesses.

Déjà condamné à cinq reprises dans le passé

Choquée, elle téléphone à son petit ami qui ne perd pas de temps à arriver. Le jeune homme retrouve l’agresseur et le poursuit. Dans sa fuite, l’homme traverse les voies de la gare et se cache dans un train où finalement la police l’arrête.

Déjà condamné à cinq reprises dans le passé, le déséquilibré, diagnostiqué schizophrène, s’était aussi échappé d’un hôpital psychiatrique dans le Loiret un mois plus tôt, a été condamné, lundi soir, à une peine de trois mois de prison ferme agression sexuelle.