Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Musique

Quand Ed Sheeran devient Chris Brown dans " Freaky Friday " (Vidéo)

16 mars 2018 à 15h00 Par Aurélie Amcn
Crédit photo : Ed Sheeran

Un rappeur américain fait beaucoup rire la toile avec son nouveau clip dans lequel Chris Brown devient Ed Sheeran, qui lui-même devient Kendall Jenner et DJ Khaled. C’est vraiment très drôle. Regardez !

Vous vous souvenez du film Freaky Friday (2003) dans lequel Lindsay Lohan échange malencontreusement son corps avec celui de sa mère incarnée par l’actrice Jamie Lee Curtis. Le scénario du film a beaucoup inspiré le rappeur américain Lil Dicky dont le rêve le plus cher était de se glisser dans la peau de ses idoles. Il a donc convié Chris Brown à le rejoindre sur le titre Freaky Friday. « Je me suis réveillé dans le corps de Chris Brown, Oh mon dieu, je suis lui. Je suis trop canon et je sais même danser », entend-on dans les premières lignes du premier couplet chanté par Chris Brown. 

Dans le clip diffusé ce jeudi 15 mars et affichant déjà plus de 4 millions de vues sur Youtube, Lil Dicky se glisse d’ailleurs littéralement dans la peau de Chris Brown et arpente les rues de Los Angeles en se faisant passer pour le chanteur et en profitant de cette nouvelle célébrité. C’est hilarant ! Chris Brown, qui n’est pas vraiment Chris Brown dans le scénario (vous suivez ?), décide alors de changer de personnage et devient soudainement Ed Sheeran. On entend alors le chanteur britannique se plaindre : « Hé, attendez. C’est quoi ce bordel ! Maintenant, je suis dans le corps d’Ed Sheeran. C’est beaucoup moins cool que d’être Chris Brown ! ». 

Une séquence qui a beaucoup amusé les internautes. Mais c’était sans voir la suite… Puisque Ed Sheeran devient ensuite DJ Khaled : « C’est quoi ce bordel encore ? Je suis DJ Khaled et je hurle quand je parle ». Le célèbre DJ-producteur devient ensuite Kendall Jenner : « Euh, je suis Kendall Jenner. J’ai un vagin, je vais explorer tout ça tout de suite. Oh merde, j’ai vraiment un vagin, je vais pouvoir enfin comprendre le fonctionnement intérieur d’une femme… ! ».