Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Musique

Quand Ed Sheeran fait preuve d’une énorme générosité envers ses employés

30 avril 2020 à 10h30 Par A.L.
Ed Sheeran paye ses employés avec sa propre fortune personnelle.
Crédit photo : Warner Music

Touché par la crise du coronavirus, Ed Sheeran n'a pour autant pas laissé tomber ses employés durant cette période difficile. Le chanteur britannique a refusé l’argent du contribuable et a décidé de payer tous les salariés de son entreprise avec sa propre fortune.

Il y a plusieurs mois, Ed Sheeran annonçait à sa communauté qu'il s'était associé à son manager Stuart Camp pour ouvrir un bar en plein centre de Londres"Stuart Camp et moi-même avons ouvert notre propre bar à Londres. Il s'appelle @bertie_blossoms et se trouve sur Portobello Road, en face de Pizza East. Au programme ? De la bonne bière et de la bonne nourriture. J'espère qu'il vous plaira !", avait alors écrit le chanteur en légende d'une photo de lui dans son nouvel établissement. Aujourd'hui, son bar est malheureusement fermé à cause de la crise de coronavirus qui paralyse le monde entier. Pour autant, l'interprète de Perfect a décidé de refuser l’aide de l’Etat pour assurer les salaires de ses employés. "L’entreprise, dont les propriétaires sont Ed Sheeran et Stuart Camp, n’acceptera aucune proposition du gouvernement, que ce soit un prêt ou un don, ou ce genre de choses", a ainsi déclaré son porte-parole au Sun.

Si le gouvernement britannique paye à certains employeurs 80 % du salaire de leurs employés lorsqu’ils sont dans l’incapacité de travailler, Ed Sheeran a quant à lui décidé d'utiliser sa fortune personnelle, estimée à 196 millions d'euros par Heat, pour rémunérer ses salariés pendant la crise. Le chanteur leur a également promis qu’ils garderaient leur travail pour les mois à venir, quelle que soit l’ampleur de la pandémie. Très généreux, l'artiste de 29 ans a par ailleurs fait don d’un million de livres sterling à plusieurs associations caritatives pour lutter contre les conséquences de la crise sanitaire. Bravo !