Redorer l’image de la Seine ne coule pas de source

VOLTAGE
« sale » ou « polluée »... la Seine n'a pas bonne presse auprès des Français.
Crédit: nicolasdebraypointcom

2 juillet 2021 à 8h17 par Mikaël Livret

Seuls 10 % des Français aimeraient se baigner dans la Seine et les adjectifs « sale » ou « polluée » sont facilement cités pour qualifier le fleuve.

Emblématique de Paris, la Seine jouit d’une mauvaise image auprès des Français selon un sondage réalisé par l’Ifop pour Ovo Energy, le sponsor d’Arthur Germain.

Les adjectifs cités pour le fleuve sont souvent négatifs « polluée » (58 %), « sale » (41 %). Seuls 17% la trouve « romantique ». 12 % des interrogés affirment qu’ils aimeraient se baigner dans la Seine. L'étude a été réalisée dans le cadre du défi sportif actuellement réalisé par Arthur Germain, qui a entrepris de descendre la Seine à la nage sur 780 kilomètres. 

Nager dans la Seine, c'est "se réapproprier" cet espace...

Attendu à Paris samedi, avant de repartir pour la deuxième moitié de son périple en direction de Rouen puis du Havre, le fils d’Anne Hidalgo souhaite que son expédition permette de sensibiliser le public à la pollution du fleuve. Mais il dit aussi vouloir en montrer "les trésors cachés". Car pour lui, nager dans la Seine c'est "se réapproprier" cet espace, aujourd'hui essentiellement dédié au transport fluvial.

Un tiers des Français pensent d’ailleurs que Jacques Chirac, alors Mairie de Paris, a tenu sa promesse d’y faire trempette !!

I