Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Musique

Rita Ora s'engage contre le cyber-harcèlement (Vidéo)

13 novembre 2018 à 16h30 Par Aurélie Amcn
Crédit photo : Rita Ora

Le cyber harcèlement fait des ravages. La chanteuse Rita Ora a donc décidé de sensibiliser son public et les internautes en collaborant avec une célèbre marque de cosmétiques. Voici le résultat de leur collaboration.

Rita Ora veut sensibiliser son public contre le cyber harcèlement. Un problème qui touche une femme sur quatre sur les réseaux sociaux, d’après les chiffres de nos confrères de The Sun. Pour dénoncer cette nouvelle forme de harcèlement, la chanteuse vient de rejoindre la nouvelle campagne de la marque britannique de cosmétiques Rimmel en partenariat avec la CyberSmile Foundation. Dans un spot intitulé « I Will Not Be Deleted » et largement relayé sur la toile, Rita Ora apparaît aux côtés de son amie, le top anglais Cara Delevingne, et de plusieurs anonymes ayant été victimes de personnes malintentionnées sur les réseaux sociaux.

« L’année dernière, 115 millions d’images ont été supprimées des réseaux sociaux à cause du harcèlement et de l’intimidation », découvre-t-on à l’écran. « Je ne vais plus me cacher » ou encore « Je ne vais pas changer pour vous » et « Je ne vais plus rien supprimer » s’exclament ensuite les anonymes. Dans une autre courte vidéo publiée par l’enseigne de cosmétiques, Rita Ora espère que « le message que les gens retiendront de cette campagne est que le cyber harcèlement doit cesser ». 



Un discours qu’elle et Cara Delevingne ont également tenu auprès de la version anglaise du magazine GLAMOUR quelques jours plus tôt. « Nous avons toutes les deux subi du cyber harcèlement à différent niveau et je pense que c’est important de montrer aux gens que c’est un vrai problème et que certaines personnes se font du mal à cause du harcèlement (…). Ca peut arriver à n’importe qui », confie la star de 27 ans. « Par exemple, dans l’industrie du divertissement, les gens pensent que nous ne ressentons pas les mêmes émotions que les autres, en réalité parfois, c’est même plus intense. Nous devons tous nous soutenir et nous sentir en sécurité », ajoute-t-elle, avant de poursuivre : « On ne sait ce que les gens traversent dans leur vie. Il ne faut pas attaquer les gens gratuitement, car on ne sait pas ce qui se cache derrière une photo ! ».