Musique

Sia : la chanteuse révèle être atteinte d’une maladie génétique très rare

07 octobre 2019 à 10h30 Par A.L.
Sia est atteinte syndrome d'Ehlers-Danlos
Crédit photo : Atlantic Records

Triste nouvelle. L'auteure-compositrice-interprète australienne Sia vient d'annoncer sur les réseaux sociaux être atteinte du syndrome d'Ehlers-Danlos, une maladie génétique rare qui provoque de nombreuses douleurs chroniques et invalidantes.

Après une grosse parenthèse dans sa carrière solo au cours de laquelle elle s’est associée au DJ Diplo et au chanteur britannique Labrinth afin de former le tout nouveau groupe LSD, Sia sera très bientôt de retour sur le devant de la scène, mais cette fois-ci au cinéma. C’est en tout cas ce qu’elle a confirmé il y a quelques mois sur les réseaux sociaux. Pourtant, aujourd'hui, c'est pour une nouvelle peu réjouissante que l'artiste fait parler d'elle. L'interprète de Chandelier, connue pour ses perruques qui masquent son visage, vient en effet d'annoncer ce week-end sur les réseaux sociaux être atteinte du syndrome d'Ehlers-Danlos. Il s'agit d'une maladie génétique rare, qui provoque des problèmes articulaires et une hyperélasticité de la peau.

"La vie est dure, put***, la douleur est démoralisante"

"Hey, je souffre de douleurs chroniques, d'une maladie neurologique et du syndrome d'Ehlers-Danlos, et je voudrais dire à ceux qui souffrent, physiquement ou psychologiquement, que je vous aime", a-t-elle écrit sur son compte Twitter. "Continuez de vous battre. La vie est tellement dure, put***. La douleur est démoralisante et vous n'êtes pas seul". Ce sont par ces mots que Sia a parlé ouvertement de sa maladie.  

Aussi appelée la "maladie du chewing-gum", ce syndrome occasionne douleurs chroniques, fragilité cutanée, problèmes articulaires et énorme fatigue. Âgée de 43 ans, Sia n’a toutefois pas précisé de quels symptômes elle souffrait. Habituellement très discrète sur sa vie privée, l'artiste met aujourd'hui en lumière une maladie qui touche environ 1 personne sur 5.000 dans le monde.