Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Musique

Soprano partage une rare photo de sa fille Inaya (Photo)

19 février 2019 à 10h00 Par Aurélie Amcn
Crédit photo : Soprano

Pour assurer la promotion de son nouveau single "Fragile" traitant du harcèlement scolaire, Soprano partage une rare photo avec sa fille Inaya et fait fondre la toile.

Après A la vie, à l’amour et Zoom en duo avec le rappeur Niska, Soprano est de retour avec une nouvelle chanson intitulée Fragile. Il y aborde un thème important et très grave : le harcèlement scolaire. Dans le clip (ci-dessous), dévoilé il y a tout juste quelques jours, le chanteur marseillais met en scène une jeune fille victime des moqueries et des insultes de ses camarades. Une vidéo poignante qui affiche déjà près d’un million de vues sur Youtube. 

Aujourd’hui, c’est avec sa propre fille, Inaya, que Soprano décide de pointer du doigt ce fléau qui touche des milliers d’enfants en France. Sur Instagram, le papa de 40 ans partage ainsi une rare (l’artiste n’expose jamais sa famille dans les médias) et pas moins adorable photo illustrant parfaitement sa complicité avec sa progéniture : il est sur scène, visiblement en pleine répétition, avec dans la fosse, sa fille qu’il tient tendrement par le menton et sur qui il pose un regard rempli d’amour. En légende de sa publication affichant déjà plus de 55 000 Likes, Soprano cite les paroles de sa chanson : « J’ai besoin que tu me parles de toi, que tu me partages tes rêves et tes doutes… #Fragile ». Dans les commentaires, les internautes saluent la complicité entre le papa et son enfant. 

Voir cette publication sur Instagram

« J’ai besoin que tu me parles de toi , que tu me partages tes rêves et tes doutes... » #fragile 📸 @nico_copin

Une publication partagée par sopranopsy4 (@sopranopsy4) le

En novembre dernier sur Instagram, juste avant la sortie de son nouvel album Phoenix duquel est issue cette nouvelle chanson, Soprano expliquait d’où lui était venue l’inspiration : « Dans cette chanson, je parle à ma fille et je lui dis de faire gaffe un peu, parce qu’on vit à l’époque du harcèlement scolaire et du harcèlement sur internet. J’essaie de lui expliquer qu’il faut qu’elle discute avec moi, qu’elle parle avec moi parce que le harcèlement, on n’en parle pas beaucoup. Le harcèlement à l’école est quelque chose de très, très compliqué ».