Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Sous-locations : une Parisienne devra rembourser 48 000€ à sa propriétaire

27 juin 2019 à 10h39 Par Mikaël Livret
Crédit photo : Pixabay

La jeune femme avait sous-loué sur Airbnb son appartement sans l’accord de sa propriétaire. Condamnée à lui rembourser ses gains, elle avait fait appel, mais vient d’être déboutée par la justice.

Sanction record. Une jeune femme, locataire d’un appartement dans le 18e arrondissement de Paris devra rembourser près de 50.000 euros à sa propriétaire. Entre 2011 et 2018, elle avait sous-loué son appartement sur Airbnb. Le problème est qu’elle n’avait demandé l’autorisation à personnes, et encore moins à sa propriétaire.

Jugée une première fois en octobre, la jeune femme condamné a rembourser ses gains avait fait appel. La cour d’appel de Paris l’a déboutée mercredi de sa demande. La jeune femme devra donc rembourser 46.000 euros de loyers perçus via la sous-location sur l’application, ainsi que 2.000 euros de frais d’avocats et de dommages et intérêts.

Pour sous-louer son appartement sur Airbnb, qui revendique plus de 8 millions de voyageurs rien qu’à Paris,  un locataire doit obligatoirement obtenir une autorisation écrite du propriétaire du logement. Une résidence principale ne peut être louée que pour un maximum de 120 jours par an.