Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Un lycéen se fait tirer dessus devant son établissement

24 octobre 2017 à 10h46 Par Mikaël Livret

Sur fond de rivalité entre Charenton et Alfortville, deux adolescents ont été arrêtés. L’un a reconnu avoir tiré vendredi dernier sur un jeune de 18 ans. Les affrontements entre élèves se multiplient et deviennent de plus en plus violent depuis quelques semaines dans le Val-de-Marne.

Ils se multiplient. Les affrontements entre élèves se multiplient depuis quelques semaines dans le Val-de-Marne. Créteil contre Bonneuil fin août, Villiers contre Champigny ou Le Plessis contre Pontault-Combault (Seine-et-Marne) en septembre. Mais un palier dans la violence a sans doute été franchi vendredi dernier (20 octobre) après qu’un jeune de 18 ans d’Alfortville a tiré avec un pistolet d’alarme sur un lycéen devant son établissement de Charenton.

Quelques heures après les faits, les policiers l’ont interpellé. Mais le parquet a demandé sa remise sa liberté car son complice était toujours dans la nature. Et justement, lundi matin, se sachant recherché, le conducteur s’est rendu de lui-même au commissariat d’Alfortville. Reconvoqué sur instruction du parquet de Créteil, le tireur présumé devait à nouveau se rendre à ce même commissariat ce lundi soir, sans doute pour être déféré au tribunal dans la foulée.

« Châtier un de leurs ennemis » de Charenton

Vendredi vers 15 heures, deux hommes entièrement vêtus de noir surgissent sur un scooter rue de l’Embarcadère, devant le lycée Robert-Schuman. Ces jeunes d’Alfortville se sont portés volontaires pour châtier un de leurs « ennemis » de Charenton. Le 15 septembre, une rixe avait éclaté entre les deux camps, quasiment au même endroit. Une vingtaine de jeunes avaient été interpellés. Quatre seront placés en garde à vue.

Mais cette fois, le passager du scooter (qui avait déjà été utilisé lors de la première bagarre) est armé d’un pistolet d’alarme, sans doute modifié car chargé d’une cartouche de 9 mm à blanc. Les deux copains se portent à la hauteur de leur cible. Le passager tire. La victime se défend et parvient à désarmer l’agresseur. Finalement, les Alfortvillais prennent la fuite. La victime, un lycéen de 18 ans scolarisé à Robert-Schuman, est prise en charge par les secours. Une ITT de quatre jours lui sera délivrée.

Chargés de l’enquête, les policiers de Charenton, aidés de la brigade anti-criminalité d’Alfortville, obtiennent très rapidement, l’identité du tireur. Il est interpellé chez ses parents. Après quelques minutes de réflexion, il reconnaît les faits. Il accompagne les fonctionnaires jusqu’à son parking souterrain où se trouve son scooter. C’est bien celui utilisé au cours de l’expédition.