Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Val-d’Oise : accusé de violences, un enseignant se suicide

21 mars 2019 à 10h20 Par Mikaël Livret
Crédit photo : PxHere

Visé par la plainte d’une mère de famille, un instituteur de l’école Flammarion d’Eaubonne (Val-d’Oise) s’est donné la mort.

La communauté scolaire est sous le choc. Jean Willot, âgé de 57 ans, s’apprêtait à prendre sa retraite. Il a mis fin à ses jours vendredi dernier après avoir été accusé de violence par une mère de famille. Elle avait porté plainte contre lui.

Quelques jours avant le drame, le 12 mars, il avait sermonné un élève scolarisé à l’école Flammarion d’Eaubonne (Val-d’Oise). Le jeune garçon était alors assis sur les marches d’un escalier. L’enseignant lui a demandé de se déplacer et de ne pas rester. Face à son refus, le quinquagénaire a saisit l’écolier par le bras, lui faisant descendre quelques marches.

Jean Willot sera inhumé ce jeudi matin

Ces violences se sont avérées par la suite très légères, les traces constatées se limitant à une griffure dans le dos. Mais très affecté, l’enseignant qualifié par ses collègues de « gentil, très calme, posé, qui se faisait à la limite un peu déborder ». Il n’aurait pas supporté ces accusations, selon un mot retrouvé sur lui, et d’autres, adressés à ses proches, rapporte Le Parisien.

Toujours est-il que ce vendredi 17 mars, il était convoqué à l’inspection académique du Val-d’Oise pour s’expliquer. Il n’aurait pas supporté l’idée. Après avoir déposé sa femme à la gare, il part faire un jogging. Sauf qu’il ne rentrera jamais. Il a été retrouvé pendu à un arbre dans la forêt de Montmorency, dans le secteur du château de la Chasse.

Jean Willot sera inhumé ce jeudi matin dans le cimetière de Montlignon (Val-d’Oise).