Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Yvelines : prison ferme pour un père menaçant devant une école maternelle

07 janvier 2021 à 11h15 Par Mikaël Livret
Cet homme de 34 ans avait menacé de morts deux institutrices d'une école marelle aux Mureaux, le 4 janvier dernier.
Crédit photo : Common Wikimédia

Le tribunal Correctionnel de Versailles a condamné ce père de famille après des menaces de mort avec arme, lundi 4 janvier, aux Mureaux.

« Je peux cramer l’école. Je peux flinguer tout le monde. » Ces menaces proviennent de Samir, un père de famille de l’école Victor Hugo, aux Mureaux (Yvelines). Deux enseignantes étaient visées en ce jour de rentrée scolaire, lundi 4 janvier.

Il est 8h15. Depuis deux semaines, cet homme de 34 ans est en colère. Il reproche à l’institutrice d’avoir remis sa fille à son ancienne conjointe, juste avant Noël. Selon lui, la garde lui revenait. Rapidement, le ton monte. Une première insulte fuse vers la directrice, puis la menace de prendre au hasard un enfant dans une classe si on ne lui remet pas sa fille. Il aurait aussi sorti une arme à deux reprises, mais elle n’a jamais été retrouvée par les enquêteurs. Samir sera finalement arrêté à son domicile, non loin de l’école.

« J’ai perdu mes moyens… »

Devant les juges, Samir jure qu’il n’a jamais menacé personne, ni sorti d’arme, réelle ou factice. Ce qui n’est pas de l’avis de l’institutrice chargé de surveiller l’entrée au portail ce matin-là. « J’ai bien vu une arme, noire. J’ai perdu mes moyens… Et il a bien dit qu’il reviendrait tous les jours mettre le bazar à l’école tant qu’il n’aurait pas sa fille. Et qu’il mettrait du gasoil pour tout cramer. Et qu’il allait chercher l’adresse de la directrice », selon ses propos.

Après en avoir délibéré, les juges ont prononcé une peine de 26 mois de prison.