Nouvel appel à la grève des soignants contre l’obligation vaccinale

VOLTAGE
Image d'illustration. Les couloirs de l'hôpital d'Orléans.
Crédit: Vibration - Alicia Méchin

12 août 2021 à 10h39 par Michaël Livret

Des travailleurs de l'AP-HP et des soignants seront à nouveau en grève ce jeudi 12 août, à l'appel du syndicat Force Ouvrière (FO), deux jours après une mobilisation à Paris contre l'obligation vaccinale.

La défiance reste grande. Les soignants ont jusqu’au 15 octobre pour se faire vacciner, jusqu’au 15 septembre pour avoir reçu une première dose de vaccin. Dans ce contexte, la crispation dans les services hospitalier se fait sentir chez celles et ceux qui n’ont pas encore sauter le pas. 

Pression dans les services

«Chaque personne doit avoir la liberté de ne pas se faire vacciner», a ainsi estimé mardi auprès de l'agence France-Presse (AFP) Vincent Martin, secrétaire général adjoint du syndicat Force ouvrière (FO), devant le siège de l'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) avant une réunion du comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) central. Vincent Martin a en outre dénoncé une pression qu'exerceraient des cadres sur le personnel pour les amener à la vaccination.

«Peut-être que je perdrais ma place le 15 septembre. Mais le vaccin, j'en ai peur», a résumé de son côté Yael Dos Santos, aide-soignante depuis trente ans à la Pitié-Salpêtrière et militante FO. Selon les chiffres communiqués par l'AP-HP, les aides-soignants sont d'ailleurs vaccinés à 49%, contre 94% pour les médecins.

I