Radar « Méduse » : la nouvelle arme de la mairie de Paris

Radar « Méduse » : la nouvelle arme de la mairie de Paris
Radar « Méduse » : la nouvelle arme de la mairie de Paris
Crédit: BruitParif

6 octobre 2021 à 11h34 par Michaël Livret

La capitale part en guerre contre le bruit. Une première expérimentation de radars sonores va être lancée.

Chut, Paris dors ! La ville de Paris a présenté ce mardi son plan de lutte contre les nuisances sonores. La mairie compte multiplier les initiatives pour lutter contre les bruits intempestifs : chantier dans l’immeuble d’en face, terrasses trop bruyantes ou deux-roues pétaradant sur les grandes avenues parisiennes.

C’est d’ailleurs contre les engins motorisés non homologués que la ville va mettre le paquet. D’après une étude de Bruitparif, un de ces engins peut réveiller 10.000 personnes en traversant Paris. 

L’objectif est de passer à la verbalisation dès 2023

Dès le mois de novembre, deux radars sonores vont être installés, rue Cardinet (17e arr) et rue d’Avron (20e arr). Un test de trois mois. Paris fait partie des 6 communes franciliennes volontaires, comme Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine) et Villeneuve-le-Roi (Val-de-Marne), pour expérimenter ces radars censés identifier le bruit.   

Didier Gonzales, maire de Villeneuve-le-Roi, fait partie des pionniers à développer cette technologie dans sa commune. Selon lui, cet outil est devenu indispensable face à des bruits excessifs à proximité d'habitations :
"C'est essentiellement à la demande des maires qui n'en peuvent plus de voir certains comportements proprement scandaleux, qui visent à faire du bruit pour faire du bruit. Ce sont toutes ces personnes qui, généralement en deux-roues, ont démonté leur tuyau d'échappement et passent et repassent volontairement. Il ne s'agit pas de verbaliser quelqu'un qui ne saurait pas que sa voiture, par exemple, fait trop de bruit. On n'est pas du tout dans ce cadre-là, je vous l'assure."
 
En attendant que le Gouvernement légifère sur cette question, le radar méduse placé à Villeneuve-le-Roi va permettre d’effectuer des études autour du bruit en agglomération. Didier Gonzales évoque aussi la possibilité d’une mise en place de panneaux lumineux qui indiqueraient les décibels de chaque véhicule.

Si les tests sont concluants, la ville de Paris n’exclue pas de les déployer partout où c’est possible pour lutter contre les nuisances sonores.

Ce radar « méduse » a déjà été déployé à titre expérimental sur la Route des 17 tournants, située à Saint-Forget (Yvelines) et bien connue des motards. Les tests sont toujours en cours et les premiers PV pourraient tomber dès l’an prochain.

I