SNCF : une nouvelle offre ultra low-cost à vitesse classique

Ouigo basse vitesse
Le réseau Ouigo basse vitesse
Crédit: Ouigo

23 septembre 2021 à 17h53 par La Rédaction

La SNCF va lancer au printemps 2022 Ouigo Vitesse Classique. Des trains grandes lignes roses à bas prix sur Paris-Lyon et Paris-Nantes, qui desserviront Orléans, Blois, Tours, Le Mans, Angers... Ils eront exploités par une nouvelle filiale sur le modèle des TGV Ouigo.

"Ouigo Vitesse Classique" proposera deux allers-retours quotidiens entre Paris-Bercy et Lyon-Perrache via Villeneuve-Saint-Georges, Melun, Dijon, Chalon-sur-Saône et Mâcon en 4 heures 45 à 5 heures 15 de bout en bout, et trois allers-retours entre Paris-Austerlitz et Nantes via Juvisy, Massy-Palaiseau, Versailles, Chartres, Le Mans et Angers ou Juvisy, Les Aubrais, Blois, Saint-Pierre-des-Corps, Saumur et Angers, le tout en 3 heures 30 à 4 heures 15.

Des wagons rose bonbon

Ces liaisons à classe unique seront assurées par des voitures Corail rafraîchies et repeintes en rose, "avec des prix très bas et fixes, jusqu'au dernier moment", a souligné Alain Krakovitch, le directeur de Voyages SNCF (les grandes lignes). Comme pour Ouigo, les billets seront uniquement commercialisés sur internet : ils coûteront entre 10 et 30 euros selon la période – heures de pointe ou heures creuses – et la destination, et 5 euros pour les enfants, avec des options comme pour les bagages.

L'ambition est de vendre 65% des billets à moins de 20 euros, selon M. Krakovitch.

Du changement aussi dans les TGV Ouigo

Voyages SNCF a également fait jeudi un point sur les TGV Ouigo, qui malgré le Covid-19 ont été remplis à 90% cet été. "Quatre millions de voyageurs ont pris un Ouigo en juillet et août. C'est près de 20% de plus qu'en 2019", s'est félicité Stéphane Rapebach, directeur général de Ouigo

Le TGV à bas coût de la SNCF devrait atteindre en 2023 Brest, Quimper, La Rochelle et Perpignan au départ de Paris.

Une offre "Ouigo Plus" va aussi voir le jour, plus chère, et comprenant toutes les options habituellement payantes (bagage, wifi lorsqu'il est disponible, choix de la place et embarquement au dernier moment). 

"Les 38 rames Ouigo sont équipées progressivement du wifi et le seront toutes fin 2022", a assuré M. Rapebach.

I