Transports : IDFM suspend le financement de la RATP et de la SNCF

Transports : IDFM suspend le financement de la RATP et de la SNCF
IDFM finance chaque mois la RATP et la SNCF à hauteur de 400 et 300 millions d'euros.
Crédit: CC0

27 septembre 2021 à 14h59 par Lucas Pierre

Île-de-France Mobilités annonce ce lundi avoir suspendu les financements de la RATP et la SNCF faute d’accord avec l’Etat. Valérie Pécresse, la présidente de la région, demandait à l’Etat une aide financière à hauteur d’1,3 milliards d’euros pour compenser les pertes liées à la crise sanitaire.

Valérie Pécresse a mis sa menace à exécution. Faute d’accord avec l’Etat, Île-de-France Mobilités confirme ce lundi avoir suspendu les financements de la RATP et de la SNCF. Une décision prise après des menaces lancées il y a quelques jours : Valérie Pécresse en appelait au gouvernement pour venir en aide à l’autorité régionale des transports en commun franciliens. La présidente de la région veut une subvention de l’Etat pour aider à compenser les pertes liées à la crise sanitaire. Subvention qu’elle estime à hauteur d’1,3 milliards d’euros.

Si les discussions avec l’Etat semblent se poursuivre, la RATP et la SNCF ne reçoivent tout de même plus les quelques millions d’euros perçus chaque mois. Île-de-France Mobilités les finance respectivement à hauteur de 400 millions et 300 millions d’euros. Si l’Etat refuse de subventionner IDFM, Valérie Pécresse estime qu’il sera impossible pour IDFM de mener certains travaux d’infrastructures. Autres conséquences possibles selon la présidente de la région : la réduction de l’offre de transports ou encore l’augmentation du prix du Navigo.

I