Vaccin : 1 400 soignants suspendus en Île-de-France

Vaccin : 1 400 soignants suspendus en Île-de-France
Vaccin : 1 400 soignants suspendus en Île-de-France
Crédit: Wikimedia Commons / Alberto Giuliani

5 octobre 2021 à 7h58 par Michaël Livret

Depuis le 15 septembre, l'Agence régionale de Santé indique que plus de 1.400 salariés des hôpitaux, cliniques et maisons de retraite d'Île-de-France non-vaccinés font l'objet d'une suspension de travail.

Plus de 9 salariés sur 10 vaccinés. Si la majorité des employés du médical ont complété leur schéma vaccinal, certains n’ont pas sauter le pas malgré les menaces de suspension de salaire.

En Île-de-France, on compte 96% de salariés avec un schéma vaccinal complet dans les maisons de retraite, 95% chez les soignants libéraux, 93% dans les établissements pour handicapés et 88% dans les hôpitaux et cliniques.

Plus de 1.400 personnels de santé sont suspendus

Plus de deux semaines après l'entrée en vigueur de l'obligation vaccinale contre la Covid-19, un premier bilan est donné dans la région. Sur les 1.400 personnels suspendus, 1.166 officient les établissements de santé (0.7%) et 250 dans le secteur médico-social (0.8%), précise l'Agence régionale de santé d'Île-de-France.

Selon l'ARS, ces suspensions entraînent "quelques difficultés dans des services hospitaliers", parmi les 2.000 structures médico-sociales franciliennes. Pour pallier les manquements, les établissements ont eu recours à du renfort de personnel, de l'intérim ou aux heures supplémentaires.

I