Violences à Argenteuil : 150 policiers, dont des CRS, dépêchés sur place

Argenteuil : renforts de police déployés la blessure d'un ado par LBD
Le commissariat d'Argenteuil a été la cible de plusieurs tirs de mortiers d'artifice dans la nuit.
Crédit: DR

9 novembre 2021 à 13h03 par Lucas Pierre

Des renforts de police ont été envoyés en renfort à Argenteuil (Val-d’Oise) après les importantes émeutes qui se sont tenues ce week-end dans un quartier de la commune. Au total : 150 policiers dont des CRS sont déployés. Ces émeutes font suite à la photo, diffusée sur les réseaux sociaux, d’un adolescent de 14 ans ayant reçu un tir de LBD au visage.

La situation ne s’arrange pas à Argenteuil. La préfecture du Val-d’Oise annonce ce lundi 8 novembre le déploiement de renforts policiers dans le secteur des Terrasses d’Argenteuil. En tout : 150 policiers, dont des CRS, sont arrivés en renfort dans cette commune d’Île-de-France. La préfecture du département précise que 18 médiateurs ont également été envoyés. Pourquoi un tel dispositif ? Parce que la commune du Val-d’Oise est en proie à de fortes tensions entre jeunes du quartier et les forces de l’ordre depuis ce week-end.

Tout a commencé samedi, en fin de journée. Les forces de l’ordre sont prévenues que de nombreux jeunes sont en train de se rassembler devant le commissariat d’Argenteuil, certains étant armés. Une fois sur place, la police subit des vagues de tirs de mortiers et riposte quant elle aperçoit l’un des tireurs.

L'adolescent, âgé de 14 ans, reçoit un tir de LBD (Lanceur de balles de défense) au visage avant d’être interpellé et transporté à l’hôpital pour des soins. Seulement, la photo du visage tuméfié de l’adolescent est diffusée sur les réseaux sociaux.

S’en suite une nouvelle vague de violences, le lendemain (dimanche), en réponse à l’événement. Au total, une cinquantaine de personnes s’en sont pris aux forces de l’ordre déployées sur place tout au long de la soirée.