Yvelines : pourtant pas concernée, une entreprise impose le pass sanitaire à ses employés

Yvelines : pourtant pas concernée, une entreprise impose le pass sanitaire à ses employés
Yvelines : pourtant pas concernée, une entreprise impose le pass sanitaire à ses employés
Crédit: CC0 - photo d'illustration

7 septembre 2021 à 7h42 par Michaël Livret

Le patron veut imposer le pass sanitaire à ses employés alors que son entreprise n’a pas de contact direct avec le public. Il veut même suspendre le salaire des récalcitrants.

« C’est illégal ». Des avocats, interrogés sur le sujet, ne cachent pas leur colère. Une entreprise de Saint-Quentin-en-Yvelines (Yvelines) souhaite imposer le pass sanitaire à ses employés à partir du 1er octobre 2021. Le patron veut même suspendre le salaire des récalcitrants. Et pourtant, elle n'est pas concernée car ses employés n'ont pas de contact avec le public.

Laurent Levasseur, président cofondateur de Bluelinea, fait du zèle. Il justifie sa décision par l'obligation faite aux entreprises de protéger la santé de leurs salariés.

Cette mesure est à ce jour illégale

Il assure qu'il n'y a pas eu de levée de bouclier de la part de ses salariés, dont 90% sont vaccinés.

Cette mesure est à ce jour illégale selon les spécialistes en droit du travail mais le patron assume et « reste persuadé que d'ici quelque temps, il y aura un élargissement du pass sanitaire ».

I