À Paris, le musée des égouts accueille à nouveau du public

Une tenue d'égoutier au musée des égouts de Paris.
Une tenue d'égoutier au musée des égouts de Paris.
Crédit: Mathieu MESSAGE

2 novembre 2021 à 17h39 par Mathieu Message

Le musée des égouts de Paris a fait son retour fin octobre 2021. Après 3 années de travaux de rénovation, l'endroit insolite nous offre une expérience de visite instructive et immersive. Son nouvel objectif ? Attirer 100 000 visiteurs par an.

Le musée des égouts de Paris devait rouvrir ses portes l'année passée, mais c'est finalement pour le mois d'octobre 2021 qu'il se dévoile. Si au premier abord l’invitation ne fait pas rêver, les égouts parisiens sont un puits d'Histoire dans la Capitale. Rendez-vous donc sous terre pour découvrir les nouveautés proposées lors de cette visite immersive.

 

Des travaux d'envergure

 
Après 3 ans de travaux, le musée des égouts (situé à côté du pont de l’Alma) a enfin réouvert ses portes au public. Une refonte complète du kiosque d'accueil, la mise en place d'un ascenseur pour les personnes à mobilité réduite, ainsi qu'une rénovation complète du circuit muséographique ont donné une seconde vie au lieu. 
Reconstitution d'un tout-à-l'égout parisien au musée des égouts de Paris.
Reconstitution d'un tout-à-l'égout parisien au musée des égouts de Paris.
Crédit: Mathieu MESSAGE
Depuis la fin du mois d’octobre, des tablettes et des animations multimédias permettent de découvrir le passé et le présent de ce lieu atypique parisien. On y découvre aussi des maquettes, des outils utilisés, des tunnels reconstitués, ou encore des animations interactives pour connaître les égouts dans les moindres recoins.
 

Pas de tortues ninjas... Mais des égoutiers


Toute la visite a lieu dans de véritables circuits d’égouts, en totale immersion, 5 mètres sous terre, et surtout avec l'ambiance et les odeurs. Au total, 600 personnes travaillent dans ces réseaux souterrains, dont 250 égoutiers. 145 000 m3 d'eau passent par le musée, 2,5 millions de m3 d'eau/jour sont renvoyés vers les stations d'épuration de Colombes et Achères.
Le musée des égouts propose de découvrir les techniques importantes à son entretien.
Le musée des égouts propose de découvrir les techniques importantes à son entretien.
Crédit: Mathieu MESSAGE
Marion Tripot, responsable adjointe du musée des égouts, explique l’intérêt de faire découvrir ce réseau d’assainissement parisien aux plus jeunes : "Le musée est divisé en deux parties : une galerie sèche et une galerie humide immersive. On peut découvrir toute l'histoire du musée, les métiers historiques comme les métiers actuels. Les premières visites guidées en égouts datent de 1867, lors de l'Exposition Universelle. C'est intéressant de faire perdurer cette tradition, de faire découvrir le sous-sol parisien et surtout l'étendue de nos galeries, de notre réseau, qui est quand même assez unique au monde."
Marion Tripot, du musée des égouts.
Marion Tripot, du musée des égouts.
Crédit: Mathieu MESSAGE

Le musée des égouts permet aussi de présenter les avancées écologiques et de transformation de la Seine, notamment pour ce qui est du projet de baignade en vue des Jeux Olympiques de Paris 2024. Les créneaux de visites, 3 le matin et 3 l'après-midi, sont disponibles sur le site.

Un des réseaux souterrains du musée des égouts.
Un des réseaux souterrains du musée des égouts.
Crédit: Mathieu MESSAGE