Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

L’avenir de la Foire du Trône dépendra d’une étude

22 novembre 2017 à 14h41 Par Virgil Bauchaud
Crédit photo : Wikipédia

Le Conseil de Paris a décidé de ne pas trancher ce mercredi matin : une étude sera menée sur la Foire du Trône. L’événement qui rassemble chaque printemps des millions de Franciliens est menacé.

Bruit, sécurité, trafic et stationnement. Tous les ans entre avril et mai, la Foire du Trône change les habitudes de nombreux riverains dans le sud-est de la région dans le Bois de Vincennes, sur la pelouse du Reuilly. Un événement qui attire chaque année 2,5 millions de visiteurs, en très grande partie des Franciliens. Mais la Foire du Trône est maintenant menacée. Nous vous en parlions il y a quelques jours, la mairie du 12ème arrondissement de Paris avait voté pour réduire de moitié la taille de la Foire dès 2019. De son côté, la Mairie de Paris ne veut pas trancher. Pas tout de suite en tout cas.

Une étude lancée

L’avenir de la Foire du Trône dépend désormais d’une étude. Lancée ce mercredi matin à l’issu des débats au Conseil de Paris, qui n’a pas voulu trancher sur l’avenir du rendez-vous des forains. Cette étude va s’attacher à évaluer l’impact de la Foire. Elle sera menée avec les syndicats et les forains et devra s’intéresser aux nuisances sonores, à la circulation générée pour l’occasion ou encore à la sécurité.

Tranquillité contre festivités

D’un côté, la mairie du 12ème veut réduire la place accorder à l’événement pour des questions de tranquillité. Mais aussi pour végétaliser la pelouse de Reuilly. Notamment en vue de l’arrivée d’un bassin de baignade dans le lac Daumesnil d’ici l’été 2019. De l’autre côté, les forains évoquent une « fête populaire » qui rassemble les Franciliens. Ces derniers s’inquiètent de voir disparaître un nouveau rendez-vous festif dans la capitale, après le Marché de Noël des Champs-Élysées et la Grande roue de la Concorde.