Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

La grève va s’intensifier en heure de pointe sur le RER E

01 février 2018 à 10h08 Par Mikaël Livret
Crédit photo : Commons wikimedia

Ils réclament une augmentation de salaires. Les conducteurs du RER E poursuivent leur mobilisation entamée fin décembre. Des trains continueront d’être supprimés ponctuellement en heure de pointe.

Les usagers vont encore subir. Les syndicats CGT, Sud et Unsa de Paris Est ont nouvellement annoncé la poursuite de leur mouvement. Ils réclament, entre autre, une augmentation générale des salaires.

Depuis le 23 décembre, il prend la forme de grèves de 59 minutes tous les matins. Pour les usagers réguliers de la ligne à l’Est de l’Ile-de-France, des suppressions quasi-quotidiennes de trains pendant les heures de pointe sont à déplorer.

Mais depuis ce jeudi 1er février, le mouvement se durcit. Les syndicats annoncent non pas une mais trois périodes de grèves de 59 minutes par jour : de 6h30 à 7h29, de 17h30 à 18h29 et de 0h30 à 1h29.