Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Le RER A s’est fait attendre

02 novembre 2017 à 10h12 Par Mikaël Livret
Crédit photo : https://commons.wikimedia.org - RER A station Auber

Trois jours de travaux pour le remettre en état de marche. La reprise du trafic a été plus longue que prévue après un incident de forage qui a inondée les voies lundi soir entre Auber et la Défense. Le retour à la normale n’a eu lieu que ce jeudi matin.

"Incident terminé. Retour à un trafic normal sur l'ensemble de la ligne". Ce n'est peut-être qu'un tweet pour vous, mais pour plus d'un million de voyageurs de la RATP ça veut dire beaucoup. Le cauchemar est passé pour de nombreux usagers du RER A, qui ont pu, dès ce jeudi 2 novembre au matin, retrouver leurs rames habituelles. 

La RATP a été confrontée à des travaux plus longs que prévus pour faire reprendre le trafic du RER A. La faute à l'importance de la fuite d'eau boueuse. La RATP le reconnaissait volontiers à travers un communiqué, le colmatage a pris plus de temps que prévu.

Trois piscines olympiques de boue

Pendant deux jours, 30 ouvriers ont d'abord stoppé l'écoulement d'eau en injectant plus de 300 kg de résine à l'intérieur d'un trou de 15 cm de diamètre. Il a fallu ensuite pomper et évacuer plus de 25 tonnes de boues et de sables l'équivalent, en quantité, de trois piscines olympiques.

Dans la nuit du mercredi au jeudi 2 novembre, un "sarcophage", une dalle en béton, a été moulée pour isoler totalement la brèche. Mais les travaux étaient encore loin d'être terminés. Une fois posée, c'est là que tout se compliquait. Les équipes ont dû démonter tous les échafaudages installés dans le tunnel, nettoyer le chantier, vérifier des dizaines d'installations électriques, des panneaux de signalisation, de communication et, surtout, faire passer plusieurs trains d'essai pour s'assurer de la sécurité de la voie. 

Une phase dite "d'intervention" qui était censée durer, au minimum quatre heures. C'est la raison pour laquelle la RATP avait préféré être prudente après ce qu'elle qualifie d'incident sans précédent, en n'annonçant la reprise qu'au tout dernier moment.

Une semaine décidément compliquée dans les RER

Alors que tout est rentré dans l’ordre pour la ligne A, les difficultés se concentrent maintenant sur le RER B. Non sans avoir été prévenu, mais cela ne change pas le résultat sur le chemin du travail pour les usagers franciliens : le trafic est à l’arrêt jusqu’à dimanche entre les gares Laplace (Val-de-Marne) et Bourg-la-Reine (Hauts-de-Seine). Les travaux ont débuté à Arcueil-Cachan (Val-de-Marne) dans le cadre du Grand Paris Express.

Et puisque l’adage jamais deux sans trois fonctionne aussi pour les trains franciliens, tout ce mois de Novembre, sur le RER C , le trafic sera interrompu dès 21h30 en semaine sur les axes Austerlitz/Massy ET Austerlitz/Juvisy.