Info locale

Paris veut sa police municipale mais sans armes

28 janvier 2019 à 09h37 Par Mikaël Livret
Crédit photo : Common wikimedia

Après un audit sur la sécurité dans la capitale, la mairie va porter les effectifs à 3.400 hommes et femmes d’ici 2020.

200 seront d’ores et déjà recrutés d’ici la fin de l’année. Les futurs policiers municipaux pourraient entrer en action en 2020. Cette police municipale ne sera pas munie d’arme de poing, mais de matraques Tonfas, de gaz lacrymogène, de gilets tactiques, d’une caméra-piéton et de véhicules avec gyrophare. Un temps évoqué le Taser ne fera finalement pas partie de panoplie.

Ces agents auront trois missions principales : ils devront garantir la propreté des rues, veiller à la tranquillité publique et assurer la protection des déplacements. Ils pourront aussi, entre autres, assurer la verbalisation sur la voie publique, intervenir sur les nuisances sonores, les dépôts d’encombrants, et les rodéos sauvages.

Toutefois, ils ne pourront pas s’occuper des cambriolages, des affaires de stupéfiants ou dans le domaine privé. À ce sujet la maire de Paris, Anne Hidalgo, va demander des garanties à l’état pour que les effectifs de Police Nationale ne soient pas réduits dans la capitale.