Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Un pic de pollution en vue ce jeudi en Ile-de-France

24 juin 2020 à 13h57 Par Virgil Bauchaud
Crédit photo : Wikipédia - Cherry

Avec cette chaleur, un pic de pollution à l’ozone va s’inviter en région parisienne ce jeudi. Une dégradation de la qualité de l’air qui tombe le jour où un rapport pointe du doigt le retour en force de la pollution depuis le déconfinement à Paris.

Mise à jour : la circulation différenciée est mise en place ce jeudi 25 juin. De 5h30 à 20h, seuls les véhicules munis d’une vignette CritAir 0 à 2 seront autorisés dans le périmètre à l’intérieur de l'A86.

Qu’il est bien loin l’air sain du confinement et son grand ciel bleu. Ce jeudi 25 juin sera marqué par un pic de pollution à l’ozone en Ile-de-France. Selon AirParif, le seuil moyen ne devrait pas dépasser le plafond fixé entre 170 et 200 microgrammes par mètre cube. Cette dégradation de la qualité de l’air est surtout la conséquence de ce pic de chaleur en région parisienne : la barre des 35° pourrait être atteinte à Paris ou dans le Val-de-Marne ce jeudi 25 juin. Un temps qui ne permet pas la dispersion des polluants.

Ce retour de la pollution coïncide avec la publication d’une étude du Centre de recherche sur l’énergie et la qualité de l’air. Ce dernier rapporte que Paris est la grande ville européenne où la qualité de l’air s’est le plus vite dégradée avec le déconfinement. Cet organisme de recherche indépendant a comparé les niveaux de dioxyde d’azote dans les métropoles du continent. Et si l’on compare avec la période où les taux étaient au plus bas, les concentrations ont augmenté de 118% dans la capitale.