Info locale

Yvelines : une campagne choc face aux risques de noyades

11 juillet 2019 à 09h58 Par Virgil Bauchaud
Crédit photo : Wikipédia

Dans les Yvelines, la ville d’Achères lance une campagne face aux risques de la baignade non surveillée. Fin juin, un jeune est mort sur un plan d’eau de la commune.

« Se baigner tue ». C’est le message fort que veut faire passer la Ville d’Achères, dans les Yvelines. Elle lance une campagne de communication pour éviter toute noyade dans l’étang des Bauches, interdit aux baigneurs. À l’instar des paquets de cigarettes, des images choc sont installées autour de l’étang et dans les lieux publics. Au-dessus d’un texte censé attirer l’attention, une image montre une personne en train de se noyer. Le but est de rappeler la dangerosité de la baignade dans des zones interdites.

Éviter un nouveau drame

Fin juin sur cet étang, un jeune de 21 ans s’est noyé. Ce début d’été a déjà été particulièrement meurtrier en région parisienne. Lundi soir en Seine-et-Marne, un enfant de 6 ans est mort après s’être baigné au niveau de la plage de Meaux, en dehors des horaires de surveillance. Fin juin dans le Val d’Oise, deux jeunes de 15 et 18 ans sont morts noyés sur la base de loisirs de Cergy.