Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Rédaction

77/ Ligne P : Une soirée de cauchemar sur le réseau Paris-Est

15 septembre 2016 à 11h42 Par Rédaction

Après 2 suicides à quelques heures d'intervalle, la pagaille a gagné le trafic des trains notamment vers Châteaux Thierry et Meaux. Les différentes solutions proposées par la SNCF pour rentrer chez soi n'ont pas apaisées les tensions, loin de là.

Deux personnes se sont jetées sous des trains à Chelles et à Meaux dans le courant de l’après-midi ce mercredi, perturbant largement la circulation sur la ligne P du Transilien. Les secours ont du intervenir. A Chelle, le train roulait a faible vitesse. La victime, gravement blessée aux jambes a pu être secourue. En revanche, en fin d’après-midi, une jeune femme de 29 ans s’est jetée sous un train de fret nécessitant une intervention plus longue des secours et de la police.

Plusieurs heures de blocage de la ligne P à l’heure de rentrer chez soi.

31 degrés au thermomètre autant dire que les esprits se sont vite échauffés face aux solutions de remplacement mises en place, notammenet les bus, au nombre de dix entre Meaux et Chateaux-Thierry, largement insuffisant face aux nombre d'usagers de retour du bureau. Des renforts de police et de la sureté ferroviaire ont du être mobilisés pour ramener le calme, notamment à la gare de Meaux, jusqu’à la reprise du trafic vers 20h30.

Mikaël Livret