Covid-19 : Voltage modifie ses programmes avec plus d'infos et plus de musique -> en savoir plus
Je veux aider

ASPAS, des terrains pour la faune et la flore sauvage

13 février 2020 à 09h00 Par Iris Mazzacurati
L’ASPAS aide la nature à retourner à l’état sauvage
Crédit photo : Pixabay

L’association pour la protection des animaux sauvages mène son combat sur tous les fronts : lobbying, actions en justice pour faire respecter le droit de l’environnement, mais aussi les Réserves de vie sauvage.

A travers son initiative Réserves de vie sauvage, l’association ASPAS, qui agit pour la protection de la faune et de la flore, pour la réhabilitation des animaux sauvages et la conservation du patrimoine naturel, achète des terrains qu’elle laisse ensuite évoluer, le plus loin possible de toute interaction humaine, pour que la nature y reprenne ses droits.

L’ASPAS a choisi d’être 100% indépendante. Elle ne reçoit donc aucun fond public. Seuls les dons de ses adhérents et donateurs lui permettent d’acquérir ces terres non-agricoles, propices au développement de la faune et la flore sauvages : vieilles forêts, falaises, éboulis, gorges ou zones humides...

Pour avoir un ordre de grandeur : 30€ permettraient de libérer 200m2 d’espace sauvage.

Il existe plusieurs réserves en France, dans la Drôme (réserve du Grand Barry, et des Deux Lacs), les Côtes d’Armor (réserve du Trégor) ou dans le Larzac (réserve du Ranquas)... Dernière acquisition en novembre 2019 : 490 hectares de nature dans le massif du Vercors qui viennent s’ajouter aux 650 déjà existantes.

Retrouvez toutes les infos sur aspas-nature.org

Retrouvez cette séquence en podcast