Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Autolib, c’est vraiment fini en Ile-de-France

31 août 2018 à 10h46 Par Mikaël Livret
Crédit photo : Common Wikimédia

C’était le dernier jour de travail pour les 256 salariés d’Autolib’ ce jeudi. Le service d’autopartage lancé en 2011 s’est arrêté le 31 juillet, et les dernières bornes ont été désactivées cette semaine.

La fin d’une ère. Autolib’ se plaisait à rappeler qu’il était le tout premier service d’autopartage au monde depuis 2011. Mais ce jeudi, le règne a pris fin. Le service s’est arrêté officiellement le 31 juillet, et les dernières bornes ont été désactivées cette semaine.

L’ambiance n’était pas aux rires ce jeudi quand les 256 salariés du groupe Bolloré en charge de la maintenance des Autolib ont rendu leur tablier. Depuis le 31 juillet, ils s’attelaient à déconnecter toutes les bornes dans la capitale et la proche banlieue. La dernière s’est éteinte mardi soir dans le 17e arrondissement de Paris. Il a aussi fallu retirer les 4.000 Bluecar électriques en circulation.

Place maintenant au plan de sauvegarde de l’emploi. Les 256 salariés toucheront leurs salaires pendant encore deux mois. Ceux qui ont retrouvé du travail pourront partir. Les autres bénéficieront pendant 8 à 11 mois d’allocations de reclassement soit environ 80% du salaire, avant leur licenciement économique.